Nous ne pourrons traiter votre demande si vous avez fait faillite au cours des 12 derniers mois








Sécurité assurée: vos informations demeurent confidentielles


Politique de confidentialité
 

Comment fonctionne une pénalité

Les taux hypothécaires sont bas et vous vous demandez s'il en vaut la peine de renégocier votre financement hypothécaire.

Il y a deux façons de calculer la pénalité et les prêteurs prennent le montant le plus élevé des deux, bref celui qui leur rapporte le plus.

  1. Paiement de trois mois d’intérêts :
    • ce calcul est toujours appliqué pour les prêts hypothécaires à taux variables ou
    • quand votre taux hypothécaire est inférieur à ce que la banque affiche à l'entrée de la succursale. En ce moment, il est très rare que ce calcul de pénalité hypothécaire s'applique pour un terme fermé.
  2. Paiement du différentiel de taux :
    • on calcule le taux d’intérêt officiel à la signature de l’hypothèque moins le taux du futur prêt multiplié par le nombre de mois qu’il reste à payer jusqu’au terme du prêt hypothécaire.
    • Selon l’Association des banquiers canadiens, cela signifie que vous devrez rembourser la différence entre les intérêts à payer sur votre prêt hypothécaire actuel et les intérêts à payer au taux courant demandé sur un nouveau prêt, calculé pour les mois restant au prêt hypothécaire.

En effectuant quelques calculs, votre institution financière ou votre courtier hypothécaire devraient pouvoir vous indiquer s’il est avantageux pour vous de « casser » votre prêt avant son terme, malgré la pénalité.

Souvent la pénalité à payer dissuade la plupart des clients, car les frais sont monstrueux. Il n'est pas rare de voir une pénalité de plus de 5 000 $.